Facebook seul en lice ?

L’introduction prochaine de Facebook en Bourse, propulse encore une fois le réseau social à la une de l’actualité. Revendiquant 850 millions d’utilisateurs dans le monde, l’entreprise devrait être valorisée entre 75 et 100 milliards de dollars à la bourse de New York. Ce qui, par un simple calcul, équivaut à 100 dollars par profil. Malgré une forte croissance du nombre de membres entre 2010 et 2011, on peut voir poindre un certain ralentissement. Certains analystes indiquent même que le plafond se situerait entre 1 et 1,5 milliard de facebookiens. Car oui, il existe bel et bien d’autres réseaux sociaux dans le monde et non des moindres. En voici quelques exemples :
Vkontakte, site russe lancé en septembre 2006 dont le design et les fonctionnalités sont très proche de facebook, rassemble 140 millions d’utilisateurs (principalement en Russie, Ukraine, Biélorussie). Il se définit lui-même sur la page d’accueil comme « the largest European social network ».
En Chine, où le nombre de personnes pouvant accéder à Internet ne cesse d’augmenter. Il existe différentes cyber communautés. QQ.com, d’abord lancé en février 1999 comme messagerie instantanée se développe aujourd’hui autour des goodies et des mini-jeux à partager. Véritable phénomène dans l’empire du milieu, 812 millions de comptes étaient actifs en 2011, loin devant ses concurrents (Yahoo, Skype, MSN). Renren.com (en anglais « Everyone’s Website) date de fin 2005, En 2011, il est introduit à la bourse de New York et pèse 160 millions de membres. Sa croissance est très soutenue, 2 millions de chinois s’y inscrivent chaque mois. Croissance qui pourrait lui poser problème face à un gouvernement chinois de plus en plus « regardant ». (Pour en savoir un peu plus, voici un récapitulant les profils des utilisateurs : ici)
En Inde, Le réseau social Orkut, propriété de Google, compte le même nombre d’utilisateurs que Facebook (environ 20 millions). Mais c’est peu être un petit troisième qui va tirer son épingle du jeu, Mobiluck. Créé par des français, cette application n’est utilisable que sur téléphone portable et se fonde en grande partie sur la géolocalisation. L’utilisateur qui se rend dans un nouveau lieu est en mesure d’identifier les autres membres de Mobiluck sur place, d’accéder à leur fiche et d’entrer en contact avec eux si leur profil l’intéresse.
Au Japon, Mixi est le plus grand social network avec 20 millions de contributeurs. Il est basé sur des communautés que l’utilisateur peut rejoindre pour entamer des discussions. Ce réseau se base sur l’anonymat, les membres utilisant des pseudos. Ceci explique aussi la difficulté rencontrée par Facebook pour s’implanter dans l’archipel : la pression de l’entourage est forte et on ne peut se permettre de publier des photos trop personnelles. Au contraire Twitter est très apprécié par son jeu de commentaires.
Enfin en Corée du Sud, c’est Nate, le site national qui remporte la palme du service le plus prisé. Rassemblant 8 millions de connectés son partenariat avec un autre service Cyworld (sorte de Sims où chacun manie un avatar et peut s’offrir un appartement qu’il décore et inviter ses amis) a boosté sa croissance.

Renren

Cyworld

VKontakte

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s