Le retour en force des messageries instantanées

Les nombreuses plaintes liées à la protection des données personnelles sur les réseaux sociaux de référence sont-elles en train d’influencer le comportement des utilisateurs. Une enquête récente de l’Institut Piper Jaffray auprès de 5000 adolescents américains montrent que les réseaux sociaux s’avèrent pratiquement tous en perte d’attention auprès des plus jeunes. Ceux-ci se tournent de plus en plus vers des applications leur permettant d’avoir des conversations « éphémères » : Kik (30 millions d’utilisateurs), WhatsApp (17 milliards de messages échangés par jour), SnapChat (100 millions de messages et 50 millions de photos échangés par jour), ou encore Line, qui vient de passer les 100 millions d’utilisateurs, ont maintenant la faveur des plus jeunes connectés.

On peut alors conjecturer certaines causes à ce retournement. Rationnellement, il apparaît que ces messageries sont moins chères à utiliser dans le cadre de son forfait mobile illimité que via le décompte de ses SMS par son opérateur. Mais on peut aussi arguer que le déballage des données et photos sur Facebook et leurs empreintes éternelles sur le web fatigue l’utilisateur, las du partage exacerbé ou de la surveillance de leurs proches. Le souscripteur du service à une plus grande impression de contrôle même si la plupart de ces applications ne sont pas encore totalement chiffrées ou sécurisées (pour preuve le très récent scandale lié à la découverte d’une faille de sécurité dans SnapChat permettant de récupérer l’ensemble des photos d’un utilisateur).

Line screenshots

Line screenshots

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s